René Fabre : le récit d’un résistant

Stéphane Churque a contacté La ligne claire – Rédaction & biographies en janvier 2019. En effet, il ressentait le besoin de connaître plus en détail la vie de son grand-père résistant. 

René Fabre a fait appel à La ligne claire - Rédaction et biographies pour la rédaction de ses mémoires.

Au fil de cinq entretiens, j’ai donc replongé avec René Fabre dans ses souvenirs d’enfance, de guerre, de voyages et de famille.
Le narrateur a aujourd’hui 95 ans. Comme il vit en Corse, les 5 entretiens ont été réalisés via Skype.

« Un matin vers neuf heures, alors que je venais de passer la nuit au petit poste, l’un de mes camarades m’apporta un café. Il me regarda attentivement et me demanda : « Dis-donc, qu’est-ce que tu as fait à ton casque ? » Je ne comprenais pas. Mais en l’ôtant, je m’aperçus qu’il était percé à l’avant ! Nos casques étaient formés d’une coque légère et d’une enveloppe plus lourde et plus épaisse. Je parvins difficilement à séparer les deux parties. Lorsque j’y parvins, horreur… ! Une balle était fichée au fond de mon casque, dans le couvre-nuque ! Elle avait dû être tirée deux ou trois heures avant, à un moment où je ne portais pas mon couvre-chef ! Il n’empêche… Ma chemise se mouilla de sueur à la vue du projectile. »